Notre prochain « Café Jaurès » le 9 décembre

Charles Silvestre et les Grande Bouches
Le 9 décembre au Florida à 18 h

« Le centenaire passé, Jaurès restera », c’est sur ce thème que se tiendra notre prochain Café Jaurès, le 9 décembre, à 18 h au Florida, avec comme invité Charles Silvestre, ancien rédacteur en chef de « l’Humanité », auteur chez Privat de la « Victoire de Jaurès », et, par ailleurs de « Jaurès journaliste ».
La guerre de 14-18 avec ses dix millions de morts a été rien de moins qu’un massacre. L’histoire a donné raison à l’homme qui s’est dressé contre cette tragédie. Jaurès n’a pas seulement anticipé les désastres du premier conflit mondial, il a été le grand clairvoyant vis à vis de la colonisation, de l’affaire Dreyfus, de la loi de séparation des églises et de l’Etat, et plus encore dans la question sociale, dans ce que devrait être la gauche. Charles Silvestre relève les traces et l’héritage que nous laisse Jaurès pour aujourd’hui et pour demain.

A l’occasion de cette dernière rencontre de l’année, nous accueillerons également les Grandes Bouches pour un intermède musical autour de leur dernière publication, « Le bal républicain », un CD de très grande qualité augmenté de textes sur Jean Jaurès. Nous pourrons nous procurer ce CD sur place.

Pour le bureau.
Jean-Jacques ROUCH.

Rapport moral de notre AG du 18 novembre 2014

RAPPORT MORAL

– Cafés Jaurès : à la fin de l’année civile, nous aurons tenu nos engagements avec 9 Cafés Jaurès. La formule ne semble pas être épuisée, bien que, faisant venir désormais des invités extérieurs à Toulouse ou sa région, nous ayons été obligés d’abandonner le rythme régulier des rendez-vous fixés au premier mardi du mois. Pour l’année à venir le calendrier est quasiment rempli jusqu’à l’été 2015.

9 décembre avec Charles Silvestre sur « le Centenaire et après? Jaurès toujours présent ». Et les Grandes Bouches
27 janvier avec Aude Larmet pour « Jaurès et l’art  »
24 février avec Jean Faury pour « Jaurès et le Monde arabo musulman »
17 mars avec Rémy cazals pour « Jaurès et les ouvriers de Mazamet »
30 avril avec Alain Boscus pour « Jaurès, Marx et les marxistes de son temps / le marxisme de Jaurès »
En juin nous aurons un café « Jaurès et La Jeunesse » avec Pierre Juston et son équipe.

– L’année Jaurès aura été marquée par notre colloque Jaurès-Clemenceau qui a connu un véritable succès. Il nous faut une fois de plus remercier tous ceux qui ont mis la main à la pâte, nos sponsors et amis dont Bruno Sire le président de la fac qui nous a réservé un excellent accueil à l’Université UT1-Capitole. Et par-dessus tout, nos intervenants de très haute qualité ainsi que les Grandes Bouches dont les intermèdes musicaux ont agréablement rythmé les sessions.

– L’ensemble des travaux ont été filmés par notre ami Louis Nougadère qui, à partir de ces enregistrements a ensuite réalisé des DVD de très bonne qualité. Merci à lui pour ce travail. Il nous appartient maintenant d’en assurer la vente pour à la fois diffuser le riche contenu de ce colloque et en couvrir les frais.

– Nous devons au même Louis Nougadère la mise en place d’un blog « amisdejaures » qui va nous permettre une interaction plus facile et plus efficace avec le public. Je vous invite à y déposer vos suggestions, informations et remarques.

– L’exposition Jaurès, mise à notre disposition par notre ami François Bordes, directeur des archives municipales, a également connu un grand succès, tournant tout au long de l’année dans une quinzaine d’établissements scolaires.

– En juin, nous avons accompagné le lancement du timbre Premier Jour consacré à Jean Jaurès par la Poste. Cette opération, qui nous a été justement suggérée par notre ami Jean-Pierre Audigé, s’est déroulée dans les locaux de La Dépêche, aux Pradettes, où de nombreux philatélistes ont pu, en plus de la satisfaction de leur passion, prendre contact avec notre association.

– Le concours lancé auprès des élèves du primaire, des collégiens et des lycéens sur la mémoire de Jaurès a, par contre, remporté un succès très relatif malgré l’aide active que nous ont apporté le rectorat et l’Inspection académique. En effet, à peine une dizaine d’établissements ont répondu à notre appel. Malgré cette regrettable et décevante faiblesse de participation, due, peut être à la concurrence des concours lancés sur le Centenaire de la Grande Guerre, il faut noter la qualité des oeuvres qui nous ont été présentées. Par bonheur, nous nous étions appuyés sur l’opération internationale lancée par notre ami Jean-Paul Petiot en direction des jeunes, ce qui nous a permis de bénéficier d’une éclatante remise des prix à la Halle aux Grains devant 800 personnes.

ISEG. Nous avons été étroitement associés et avons participé à la Semaine de la Finance organisée par l’ISEG. Cette opération que nous devons à notre ami Farès Haider a consisté à inviter les étudiants de gestion et de finance à s’interroger et à travailler sur le nécessaire humanisme à introduire dans la pratique de l’économie et de la finance. Opération pleinement réussie, riche d’enseignements et de réflexions.

ELECTIONS

Au titre du renouvellement de nos instance, et compte tenu des membres fondateurs et des candidatures qui nous sont parvenues, voici la liste qui a été soumise à l’approbation et acceptée par l’AG:

Président: Jean-Jacques Rouch

Secrétaire Général: René Lloret

Trésorier: Jacques Poumarède

Membres du conseil d’aministration (par ordre alphabétique)

François Bordes
Rémy Cazals
Françoise Cohen
Jean-Michel Ducomte
Hervé Hirigoyen
Pierre Juston
Georges Mailhos
Jean-François Mignard
Rémy Pech
Marie-Claude Petersen
Alain Raynal
Christine Ruiz-Bauzat