Biographie de Jaurès – nouvel article – Chapitre V – « Vers le socialisme 1885-1889 (deuxième partie) »

Chapitre V

Vers le socialisme        1885-1889 (deuxième partie)

À ceux qui, par erreur ou pour des raisons obscures, ont collé sur le député du Tarn élu en 1885 l’étiquette « opportuniste », Jaurès a répondu à l’avance à plusieurs reprises, d’abord en affirmant qu’il ne voulait connaitre que le camp républicain opposé aux réactionnaires, argumentation développée dans le chapitre précédent, mais aussi en révélant qu’il était acquis de bonne heure aux idées socialistes. Dès son entrée au Palais Bourbon, il aurait commencé à tracer des plans d’organisation socialiste jusqu’à ce qu’il trouve comment la concilier avec la liberté et l’épanouissement de l’individu …. lire la suite

Biographie de Jaurès- nouvel article – Chapitre IV – « D’abord, la République 1885-1889, Palais Bourbon »

Chapitre IV

D’abord, la République

1885-1889, Palais Bourbon

Normalien, Jaurès avait assisté à des séances à la Chambre des députés ; professeur en province, il avait suivi la politique nationale. C’est cependant une grande nouveauté de se trouver soi-même dans l’hémicycle. Au cours de ses premiers mois de mandat, il est très assidu mais reste silencieux ; il réfléchit, il travaille sérieusement, il se documente sur le fond des problèmes, ce qui lui permettra de nourrir de chiffres et d’arguments les articles qu’il va écrire pour La Dépêche, le grand quotidien toulousain, à partir de janvier 1887. Ces articles ne sont pas des éditoriaux comme on l’a parfois dit par erreur. Un éditorial reflète la pensée de la direction du journal ; il arrivera que les textes de Jaurès soient en désaccord avec la ligne de La Dépêche. Commencés en première colonne de la première page, les textes des « grandes signatures » appartiennent à la catégorie dite « Premier Paris » dans le jargon de la presse …. lire la suite