Arrêt sur images : Café Jaurès du 28 juin 2017

    L’Espagne :

  Son histoire : du Franquisme à la Démocratie.

Sa vie Sociale.

Son actualité Politique.

Lors de ce café Jaurès exceptionnel , Bartolomé Bennassar , Annie Thomas et Michel Bertrand ont successivement pris la parole . Rémy Pech, Président de séance …

En tout premier lieu Bartolomé Bennassar qui a évoqué la transition faisant suite au décès de Franco en 1975 . Cette transition a été menée sans erreurs graves . Et pourtant , il suffisait de lire la presse étrangère pour constater que le nouveau régime n’était pas crédité de grandes chances de réussite . . . Il s’agissait d’aller à la loi par la loi , le nouveau régime favorisant le vivre ensemble . Adolfo Suarez , ancien ministre de Franco , a bien compris que pour réussir il fallait aller doucement et que pour élaborer la Constitution ( de 1978 ) il fallait choisir avec soin les personnes qui en seraient chargées ; des personnes qui n’avaient pas forcément d’atomes crochus mais qui avaient compris qu’elles ne pouvaient pas échouer , pour l’avenir de l’Espagne . Cette Constitution ( acceptée par 80% de la population ) est toujours en vigueur . Elle présente cependant un problème de taille , l’impossibilité d’être amendée . Cette Constitution a permis à l’Espagne de vivre relativement en paix jusqu’à nos jours .

 

Annie Thomas a quant à elle traité du volet social et de la situation actuelle de l’Espagne .

L’adhésion de L’Espagne à l’Union Européenne lui a procuré des fonds importants . Mais le  » miracle  » économique espagnol a été mis à mal par la crise économique de 2008 et par une crise espagnole propre ( il y a eu des formes d’utilisation de l’argent  » facile  » qui ont mis les Espagnols en danger .)

En 2017 , on note un taux de chômage de 18% . La situation est beaucoup plus difficile qu’en France : 1 jeune sur 2 n’a pas d’emploi , 1 chômeur sur 3 n’a plus de prestations sociales , 1 million de foyers a tous ses membres au chômage et 50% des chômeurs sont des chômeurs de longue durée . Le rythme des licenciements se maintient à un niveau élevé et les nouveaux contrats sont essentiellement des CDD et de l’intérim .

Le système de santé n’a pas échappé aux coupes budgétaires : pas de travail , pas de couverture sociale .

Depuis 2009  , 1 million de jeunes Espagnols très qualifiés ont quitté leur pays .

La situation démographique est inquiétante , la population baisse depuis 2015 .

Les défis majeurs sont à présent la lutte contre la pauvreté et la lutte contre les inégalités .

 

Michel Bertrand enfin , nous a fait part des 2 préoccupations essentielles des Espagnols , à savoir le chômage et la corruption .

La corruption est un phénomène généralisé qui touche tous les partis sans exception et toutes les catégories sociales . Contre cette corruption , pas de manifestations sociales , pas de traductions politiques . Il y a eu cependant un changement au cours de ces dernières années . La violence de la crise de 2008 a provoqué un rejet de la classe politique : mai 2011 , apparition des  » Indignés  » ; janvier 2014 , naissance de  » Podemos  » qui rencontre un grand succès et emporte plusieurs grandes villes aux municipales . Mais aucun parti n’a la majorité aux élections législatives et 4 partis existent sans alliance possible .

Reste à signaler la question Catalane . En 2006 , accord sur la réforme du statut de la Catalogne . Mais en 2010 , le tribunal constitutionnel juge cet accord inconstitutionnel .

A l’heure actuelle il existe en Catalogne une véritable haine de Madrid . Un projet de référendum est en cours ( prévu pour le 4 octobre 2017 ) . La question posée est à peu près la suivante : voulez-vous que la Catalogne devienne une République et un état indépendants ? Mais le référendum est anticonstitutionnel !

La situation est comparable à 2 trains à grande vitesse qui foncent l’un vers l’autre .

 

La parole est ensuite donnée à l’assistance ( nombreuse ) et les intervenants se prêtent à une série de questions-réponses .

C’est donc à un café Jaurès de très haute tenue que nous avons pu participer pour clore cette année .

Rendez-vous en septembre et bonnes vacances à tous .