arrêt sur images : Café du 19 février 2019

« Le coup d’état du                         2 décembre 1851 »

par Rémy CAZALS

Professeur émérite d’Histoire Contemporaine

Université Jean Jaurès – Toulouse

         

Le coup d’état du 2 décembre 1851 est l’acte par lequel , en violation de la légitimité constitutionnelle , Louis Napoléon Bonaparte ,Président de la République Française depuis 3 ans , conserva le pouvoir à quelques mois de la fin de son mandat , alors que la constitution de la deuxième République lui interdisait de se représenter aux élections présidentielles .

Pour comprendre ce qui s’est passé le 2 décembre 1851 il convient de remonter quelque temps en arrière . Lors de la révolution de 1848 , le suffrage censitaire universel ( uniquement masculin ) est mis en place . Le 10 décembre 1848 le prince Louis Napoléon Bonaparte , candidat , est porté à la Présidence de la deuxième République , avec une forte majorité , 74,5% ( à Toulouse , 62% seulement ) . Le nouveau Président jure fidélité à la constitution . Mais très vite , cette République évolue vers la réaction ( loi contre les arbres de la liberté ) .                                                                                         Parmi les lois votées, une restreint le suffrage universel : les ouvriers sont exclus du suffrage.                                                      

Le 2 décembre 1851 au matin , Louis Napoléon Bonaparte édicte 6 décrets proclamant la dissolution de l’Assemblée Nationale , le rétablissement du suffrage universel masculin , la convocation du peuple français à des élections et la préparation d’une nouvelle constitution . Si le peuple de Paris réagit relativement peu pour défendre une assemblée conservatrice qui l’a dépouillé d’une partie de ses droits , ce n’est pas le cas dans les zones rurales . Il faut citer le cas de Mazamet où les partisans de la République décident de résister avec les fusils  » empruntés  » à la garde nationale . Les insurgés livrent bataille mais force reste à l’armée . La résistance menée à Paris ou en province par les républicains ( Victor Schoelcher , Victor Hugo , Jean Baptiste Baudin ) est écrasée en quelques jours . En ce qui concerne les conséquences de cette résistance , il faut savoir qu’au niveau national 20000 personnes seront condamnées par des commissions mixtes . Elles seront envoyées à Cayenne , en Algérie , seront expulsées de France ou internées dans un autre département que celui d’origine . Louis Napoléon Bonaparte rétablit le suffrage universel masculin comme il s’y est engagé et convoque les français pour un plébiscite les 20 et 21 décembre 1851 afin de faire approuver son action et les mesures annoncées . Moins d’un an plus tard , le 2 décembre 1852 , à l’issue d’un autre plébiscite , le second empire est établi et Louis Napoléon Bonaparte devient Napoléon III , empereur des français . Le second empire sera marqué par une succession de guerres :de Crimée , d’Italie ,expédition du Mexique . . . La dernière , la guerre menée contre la Prusse , aboutira à la défaite de Sedan et à la chute de l’empire .                                                                                                                             

Ce café Jaurès se termine après une série de questions-réponses entre le public et l’intervenant .