Arrêt sur images : Café du 12 mars 2019 – Edouard Vaillant

Edouard VAILLANT

par Gilles CANDAR

Président de la Société des Etudes Jaurésiennes

Edouard Vaillant est un personnage assez méconnu , surtout présent dans la toponymie urbaine . Pourtant , il a souvent été un homme politique de premier plan . Socialiste , l’un des élus majeurs de la Commune de Paris , il sera surnommé par un journaliste du « Populaire  » , dans les années 1930 , « la plus forte tête pensante de la Commune  » . Né le 29 janvier1840 à Vierzon , mort à Paris le 18 décembre 1915 , il se distingue par son ancrage dans son terroir , le Berry , et son grand attachement à Paris ( il est arrivé très jeune dans la capitale ) . Vaillant est né dans une famille bourgeoise et n’a jamais connu de problèmes d’argent . Après l’obtention du baccalauréat il intègre l’école centrale . Après avoir reçu une formation d’ingénieur et de médecin , il se tourne vers la philosophie qu’il étudie à Heidelberg , à Tübingen et à Vienne . Adhérent de l’ Internationale et lié à Blanqui , il participe à toutes les actions de la gauche socialiste pendant le siège de Paris . Membre élu de la Commune , il est nommé à sa commission exécutive et délégué à l’instruction publique . Après la semaine sanglante , il part en Angleterre où il fait la connaissance de Karl Marx . En 1871 ce dernier le fait entrer au conseil général de L’Internationale . Mais après le congrès de La Haye ( septembre 1872 ) , Vaillant se retire et cesse pratiquement toutes relations avec Marx . En juillet 1872 , Vaillant est condamné à mort par contumace et il ne reviendra en France qu’après l’amnistie générale de 1880 par Gambetta . Il milite d’abord dans le Cher , puis à Paris à partir de 1884 . Il crée avec Blanqui le journal  » Ni Dieu ni Maître  » . Lors de la crise Boulangiste , Vaillant prend fermement position contre le général qui , dit-il , veut renverser la République . Elu conseiller municipal de Paris en 1884 , il devient député de la capitale en 1893 et siègera à la Chambre jusqu’à sa mort en 1915 . Il y défendra en particulier la journée de 8 heures et l’extension de la législation sociale . Partisan de l’unification du mouvement socialiste français , il participera aux regroupements qui précèderont la création de la SFIO en 1905 . Il participera aux congrès de la II° Internationale où il sera l’un des plus ardents défenseurs de la grève générale contre la guerre . Et pourtant , en 1914 , il approuvera le ralliement des socialistes à l’Union Sacrée . De par sa formation , sa culture et son action , Edouard Vaillant forme avec Jean Jaurès , Jules Guesde et Jean Allemane le quatuor majeur du socialisme Français de la fin du XIX ° siècle et du début du XX° . Après la traditionnelle séance de questions-réponses entre l’intervenant et la salle il est mis fin à ce café Jaurès .

Ce Café fut animé par Rémy PECH, Président des Amis de Jean Jaurès à Toulouse

Cette soirée se termina par un diner très convivial où l’Amitié était au menu …

Jean Le POTTIER, Directeur des Archives Départementales du Tarn ainsi que Max ASSIE étaient parmi les nombreux convives.