5 décembre 2021

Paul Quilès

De Mitterrand à Jaurès, un socialiste ardent, un brillant élu, un combattant de la paix.

Né en Algérie en 1942, Paul Quilès, élève de Polytechnique, est d’abord un brillant ingénieur, ce qui lui permettra d’être un ministre techniquement efficace dans les postes très importants qui lui seront confiés par François Mitterrand dont il avait dirigé la campagne victorieuse de 1981.

Militant du Parti socialiste à Paris, il y est élu député à plusieurs reprises de 1978 à 1993.

Il devient député de Carmaux-Albi en 1993, et conserve ce siège jusqu’en 2007. Maire de Cordes-sur-Ciel de 1995 à 2020, il assure une grande notoriété touristique à ce village médiéval soigneusement restauré. Attentif à cultiver le souvenir de son lointain prédécesseur, il anime l’association Histoire du Pays de Jaurès et à ce titre noue des rapports fréquents et chaleureux avec notre AJJT.

Nous n’oublions pas sa venue en 2015 à l’amphi Jean-Jacques Rouch où sa biographie écrite par Serge Regourd et André Cabanis a été présentée.

Soucieux de diffuser nos valeurs et d’une grande fidélité à Jaurès, il anime un club et diffuse un blog consacré aux questions d’actualité. Il crée une association internationale pour l’arrêt des armements nucléaires, en grand militant de la paix comme le fut Jaurès.

La perte de ce grand jaurésien sera profondément ressentie par chacune et chacun d’entre nous et je me ferai l’interprète de cette émotion auprès de sa famille.

Pour le Bureau.

Rémy PECH.

Nous n’oublions pas sa venue en 2015 à l’amphi Jean-Jacques Rouch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *