Arrêt sur images : Café du 17 janvier 2019

La Commune de Toulouse 1871

Par Rémy PECH ,

Professeur émérite, ancien Président de l’Université Jean JAURES  

          Président des Amis de Jean Jaurès à Toulouse



Ce jeudi 17 janvier 2019 l’auditorium Jean-Jacques Rouch , qui accueillait un café Jaurès consacré à la Commune de Toulouse ( 1871 ) et l’assemblée générale de notre association , était comble . Après avoir adressé ses vœux pour 2019 aux personnes présentes, notre Président Rémy Pech a déroulé le récit de la Commune de Toulouse et fait mieux connaître son acteur principal Armand Duportal .

La Commune de Toulouse a été brève , non sanglante , atypique . Fin 1871 , Toulouse compte 112000 habitants . Sa population a doublé en 40 ans . Ce boom a été alimenté par la misère des campagnes alentour . A l’époque , Toulouse est une ville ouvrière ( 20000 ouvriers ) , mais elle compte aussi beaucoup de notables , d’universitaires . . . De nombreuses tensions existent . La Révolution de 1848 a eu lieu comme partout et a vu l’apparition d’une génération de républicains fervents . Ces républicains ont conquis le Capitole dés 1865 . La grande figure de la Commune de Toulouse est Armand Duportal . Né en 1814 , il est issu d’une famille originaire de Caraman . C’est un élève brillant mais indiscipliné . Exclu du lycée il ne pourra passer le baccalauréat . Il tente l’entrée à polytechnique mais échoue . Il écrit dans des  » feuilles  » toulousaines dés 1830 et travaille comme cadre dans la société du canal du midi . Licencié , il intègre une banque . Suit un période d’errance : Russie , Sardaigne . . . Il revient à Toulouse en 1870 et entre aux chemins de fer . Le 8 septembre 1870 il est nommé Préfet . Pour définir le personnage on peut le qualifier de radical ardent et de préfet atypique . Le 8 mars 1871 la Commune éclate à Paris . A Toulouse , à la place actuelle de l’université Toulouse1 Capitole se dresse une énorme usine , l’Arsenal . A l’entrée de celui ci , un poste militaire . Mais la garde de l’Arsenal doit-elle être assurée par la garnison voisine ou par un détachement de la Garde Nationale ? Le Préfet en place , Armand Duportal hésite . Dés octobre 1870 , il parraine une ligue demandant la séparation de l’église et de l’état , la laïcisation des écoles et le soutien aux intérêts de la classe ouvrière . Gambetta , effrayé par ces audaces , tente de nommer un nouveau Préfet mais il doit renoncer sous la pression des clubs toulousains et de la rue . Cependant , le 20 mars 1871 , Thiers , excédé par les ambiguités de Duportal et l’attitude attentiste des responsables de l’armée nomme un nouveau préfet de la Haute Garonne , le comte Emile de Keratry . Arrivé à Toulouse , celui ci doit s’éloigner de la ville , menacé par la Garde Nationale . Le 25 mars , les gardes nationaux occupent le Capitole aux cris de  » Vive la Commune ! Vive Paris !  » Ils vont ensuite trouver Duportal à la Préfecture et le ramènent au Capitole . Mais celui ci ne veut pas s’afficher à la tête du mouvement . Il rédige une « Proclamation de la Commune Révolutionnaire de Toulouse  » qui sera lue au balcon de l’Hôtel de Ville par un capitaine de la Garde Nationale , l’acteur Saint-Gaudens . Les magistrats toulousains ,qui dépendent du gouvernement , engagent des poursuites contre les meneurs . Plusieurs centaines de civils issus des quartiers bourgeois constituent sous les ordres du trésorier payeur général François de Carbonel un  » bataillon de l’ordre  » . Son but , renverser la Commune et précipiter le départ de Duportal . Le 27 , place du Capitole , 6 canons sont disposés devant les Arcades , afin de donner l’assaut à l’Hôtel de Ville . Mais une délégation se rend au Capitole et garantit l’impunité aux insurgés . L’Hôtel de Ville est évacué , la Préfecture également . Peu de temps après des mandats d’arrestation seront lancés: Duportal est incriminé ainsi que l’ancien maire de Toulouse , Castelbou . Les accusés seront déférés aux assises des Basses Pyrénées . Le procès , qui se déroulera à Pau du 8 au 12 août1871 aboutira à l’acquittement de tous les accusés .   

                                             


Un public toujours nombreux et attentif !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.