François-Vincent Raspail : un combattant républicain. par Jonathan Barbier

Café Jaurès Lundi 9 avril 2018 à 18h00

Espace des Diversités – 38, rue d’Aubuisson – Toulouse

                                                                                                   Entrée libre et gratuite

 

« François-Vincent Raspail :

un combattant républicain »

 

                                                                                                                                                                                                           par Jonathan BARBIER

Docteur en histoire – ATER en histoire à Sciences-Po Toulouse

Membre du Conseil d’Administration de notre association


Raspail, un nom qui évoque la toponymie des boulevards et des stations de métro en France. Mais qui se cache derrière la plaque de rue ? François-Vincent Raspail (1794-1878) est à la fois un chimiste et un homme politique. Il se passionne pour la théorie cellulaire, donne des consultations médicales gratuites à ses patients les plus démunis, joue le rôle d’expert judiciaire lors de procès retentissants comme l’affaire Lafarge et surtout combat physiquement et intellectuellement les monarchistes de la Restauration jusqu’à la Troisième République. Véritable touche-à-tout, Raspail s’est toujours efforcé à conjuguer ses deux facettes de savant et de républicain. À tel point que ses travaux sur la théorie cellulaire ont eu une influence notable dans l’élaboration de ses doctrines politiques. Prisonnier politique pendant dix ans, révolutionnaire en juillet 1830 et en février 1848, premier candidat socialiste à une élection présidentielle en décembre 1848, exilé républicain sous le Second Empire, doyen de l’Assemblée nationale en 1876, Raspail est devenu, pour ses contemporains, l’incarnation d’une République combattante et scientifique.

Contact : « Les Amis de Jean Jaurès à Toulouse »

38 bis, avenue de Courrège – 31400 – Toulouse

 06.42.62.65.73. – Courriel : rene.lloret@free.fr 

 

Laisser un commentaire